La plongée sous-marine consiste

en général à rester sous l'eau, en respirant,

soit à l'aide d'un narguilé, soit le plus souvent en s'équipant d'un scaphandre autonome. Le matériel spécifique se compose généralement d'une combinaison isothermique, d'un masque, d'un tuba, de palmes, d'un lestage porté sur une ceinture ou intégré dans le gilet, d'un gilet stabilisateur équipé d'un direct system, et d'une bouteille de plongée contenant généralement de l'air comprimé autour de 200 bars. Le gaz est apporté au plongeur via un détendeur. Des instruments de mesure sont utilisés pour contrôler la plongée : manomètre et ordinateur de plongée. À défaut d'ordinateur le plongeur utilise un profondimètre, un instrument de mesure du temps (éventuellement intégré au profondimètre) et des tables de décompression.